LOGIN

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le procédé de soudage

Le soudage est un procédé permettant la réalisation d'assemblages permanents en utilisant la chaleur ou la force mécanique, ou les deux sources d'énergie. Dans la zone de liaison, le matériau est généralement fondu et/ou a subi une déformation plastique. 

Techniques de soudage des métaux

    • Il y a le soudage par fusion utilisant la chaler et le soudage par pression utilisant la force seule ou la force plus la chaleur.  Des définitions relatives au soudage ainsi que la classification des procédés de soudage sont normalisées dans les normes ISO 857 - ISO 4063 et EN 24063 "Soudage". 

Le soudage par fusion se fait par l'assemblage à l'aide d'un métal d'apport de même nature que les pièces à assembler. La soudure est le résultat du soudage.
Il peut être réalisé à l'aide d'un chalumeau oxyacétylénique (mélange oxygène/acétylène) ou d'un arc électrique (soudage à l'arc ou au TIG).

 

Les pièces et le métal d'apport sont mis en fusion pour réaliser la soudure. Le soudage peut aussi être réalisé sans métal d'apport, en portant les pièces en fusion (métal ou plastique).

Le soudo-brassage

C'est un procédé permettant la liaison de deux pièces de même nature ou de nature différente, sans fusion mais mouillage, à l’aide d’un métal d’apport ayant une température de fusion inférieure à celle des deux pièces à assembler. Ces dernières peuvent d’ailleurs avoir des températures de fusion différentes mais toujours supérieures à celle du métal d’apport.  

Températue nécessaire pour le mouillage

    • Acier :       750 à 900 ° C (rouge cerise)
    • Fonte :        650 à 800 ° C (rouge sombre)
    • Cuivre :       890 °  

Cette opération est presque toujours réalisée au chalumeau oxyacétylénique, en une ou plusieurs passes. 

Le brassage à l'aide d'un métal d'apport

On appelle brasage, l'assemblage à l'aide d'un métal d'apport de nature différente des pièces assemblées. Le métal d'apport a une température de fusion inférieure aux pièces assemblées. La réunion des pièces est faîte par mouillage car elles ne participent pas à la fusion.( le métal de base ne fonde pas ou subisse de déformation plastique). Dans la zone de liaison, le métal de base est mouillé par le métal d'apport : la liaison s'effectue par un processus de diffusion entre métal de base et métal d'apport

Les méthodes de brasage

    • brasage tendre (liquidus du produit d'apport ne dépasse pas 450° C)
    • brasage fort (liquidus du produit d'apport compris entre 450 et 900° C)
    • brasage à haute température (liquidus du produit d'apport > 900°C)  Des définitions relatives au brasage ainsi que des procédés de brasage sont normalisés dans les normes ISO 857 - ISO 4063 et EN 24063 Parties 1 et 2 "Brasage". 

La brasure est le résultat du brasage. Il peut être réalisé avec un chalumeau oxyacétylénique (brasage fort) ou avec un chalumeau propane ou butane. Le brasage nécessite l'application d'un décapant qui peut se trouver sous forme de pâte ou de poudre selon le type de métal d'apport mis en oeuvre. Faire attention lors de l'achat du métal d'apport (fil d'étain ou baguette de brasage) de prendre le décapant qui lui convient.

Remarque : il est préférable de réaliser les brasages sur tubes cuivre à l'aide d'un alliage étain/argent (brasage tendre), qui est très résistant (+ de 40 Bars) et donne un résultat plus propre que le brasage fort. Se trouve dans le commerce sous forme de rouleau.

Applications du soudage par brassage

Le brasage représente la solution idéale pour assembler des formes complexes, des métaux dissemblables ou thermosensibles, des coupes minces et des raccords où l'utilisation de hautes températures n'est pas possible. Castolin Eutectic vous propose des solutions de brasage sous forme de baguettes, de baguettes enrobées, de décapants, d'anneaux, de pâtes, de fils fourrés, etc.

 


        

 


Par exemple, pour les cadres en acier, l'alliage utilisé est souvent une brasure à base d'argent et de laiton (désigné sous l'appellation B-Cu60Zn(Sn)(Si)-875/895) dont la température de fusion se situe généralement entre 875 et 895°C alors que l'acier a une température de fusion d'environ 1560°C.

======*********======

emplois tunisie

Infographie

Aller au haut
Réalisé par ConcepTEC.net Portail de technologies, All right reserved ConcepTEC.net