Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Pin It

La maintenance préventive, en général, et particulièrement pour les presse d’injection, traitée dans cet article, sert à anticiper les dysfonctionnements et à mettre en place un plan d’action qu’ils ne surviennent. Mais un plan de maintenance préventive pour une presse d’injection des plastiques doit être soumis à des principes qui sont indispensables à son efficacité. Cependant, les interventions de maintenance préventive ont un rôle prépondérant, puisqu’elles permettent au système de production de fonctionner de façon fluide.

En effet, le coût engendré par une panne non prévu est nettement supérieur à celui d’un arrêt prévu de la production pour les raisons suivantes :

  • interventions des différents participant de la production et de la maintenance

  • un arrêt non programmé de la production

  • des retards conséquents de livraison

  • etc...

Cet article décrit la méthode d’analyse et de conception de la maintenance préventive à effectuer sur un matériel industriel destiné à l’industrie de plasturgie et spécifiquement aux presses d’injection et des extrudeuses.

Selon la norme NF X60-010, le plan de maintenance préventive est définit comme « un document énonçant les modes opératoires, les ressources et la séquence des activités liées à la maintenance d’un bien.

Quels sont les objectifs à atteindre par l’établissement de la maintenance préventives des machines de plasturgie ?

L’établissement du plan de maintenance permet d’atteindre les objectifs suivant :

  • Garantir une continuité de production.

  • Garantir un niveau de disponibilité connu

  • maîtrise du coût global.

  • Maintenir une qualité de service contractuelle.

  • Prévenir les risques.

Élaboration d’un plan de maintenance préventive en plasturgie

L’élaboration d’un plan maintenance se fait au niveau de l’unité de service maintenance. Élaborer un plan de maintenance préventive, c’est décrire toutes les opérations de maintenance préventive qui devront être effectuées sur chaque machine et chaque organe (d’une façon claire et hiérarchique).

La réflexion sur l’affectation des opération maintenance se fait en analysant tous les organes de la décomposition fonctionnelle et en tenant compte de

  • leur technologie (mécanique, hydraulique, électrique …)

  • leur environnement (sec, humide, poussiéreux, chaude, etc.)

  • leur fréquence d’utilisation

  • leur probabilité de défaillance

  • leur impact sur la production et sur la sécurité (humaine et matérielle).

Les visites de contrôle et détection des dysfonctionnements

L’affectation des opérations de visite ou de contrôle a comme objectif de détecter les effets des dysfonctionnements qui peuvent arriver sur chaque organe. Il faut donc avoir connaissance de la nature, de la gravité et de la probabilité d’apparition des défaillances. Pour chaque organe, lors de l’affectation des opérations et de la définition des périodicités on se pose la question « est-il nécessaire et suffisant » afin de contrôler la réflexion.

Lorsque la fréquence des contrôles est élevée, en raison de la probabilité importante de l’apparition de défaillances, on devra tenter de trouver une solution pour éliminer complètement ce dysfonctionnement.

Quelles sont les différentes sources qui nous aident à définir les opérations de maintenance préventive

Plusieurs sources permettent de déterminer quelles sont les opérations de maintenance préventives à effectuer et à programmer sur les presses d’injection et les extrudeuses. Ils sont tous utiles et importants et permettent d’établir un bon plan de maintenance préventives sur le parc machines. Ces cources d’informations sont essentiellement :

  • Les documents techniques constructeurs;

  • L’expérience de chacun (dépanneurs et conducteurs de machine);

  • Les historiques de la machine concernée et éventuellement celles des machines de même type;

  • Les recommandations des constructeurs;

  • La base de données des organes très courants (standard de maintenance préventive);

  • La MTBF;

  • Les conditions d’utilisation (taux d’engagement, environnement…);

Documents techniques constructeurs

Les documents constructeurs permettent de connaître d’une manière approfondie la machine à entretenir. En général, on peut trouver les renseignements suivant :

  • Pièces d’usure, pièces de rechange;

  • Types et références des articles;

  • Type de lubrifiant, produits consommables;

  • Paramètres de surveillance, de réglage;

  • Mode opératoires de maintenance;

  • Consigne particulière de sécurité;

  • Précautions particulières.

Recommandations constructeurs

Les recommandations des constructeurs sont souvent à caractère général. Il faut des adapter à la condition réelles d’utilisation. Les données, très importantes, doivent servir de base de référence particulière pour la machine concernée.

Analyse historique

On recherche dans l’historique d’une installation la nature, la fréquence d’apparition des défaillances et la fréquence de remplacement, afin de :

  • Trouver les moyens pour détecter la défaillance avant leur apparition;

  • Déduire la périodicité des opérations de contrôle;

  • Calculer la fréquence de remplacement systématique.

Expérience professionnelle

Dans des cas, le document historique de la machine est souvent insuffisant ou inexistant, les avis des dépanneurs et des conducteurs de machine sont très intéressants. Chacun possède des petites notes personnelles ; c’est le moment de faire les échanges de connaissance.

Recueilles opérations de maintenance

Le recueil des opérations de maintenance préventive est un document de travail des méthodes qui permet de lister les opérations en passant en revue systématique tous les organes ce document comporte les éléments suivants :

  • Opérations

Cette partie comporte la description succincte des opérations appliquées sur des organes. On met une croix dans les deux colonnes suivantes :

    • Marche: pour l’opération qui pourrait se faire pendant que la machine est en production.

    • Arrêt: pour l’opération qui doit être faite pendant un arrêt de la production.

  • Intervenants

    • mécanicien

    • caoutchouter

    • chaudronnerie

    • électricien

    • instrumentiste

    • graisseur

    • méthodiste

  • Durée

Il s’agit du temps élémentaire de l’opération, dont l’estimation est basée sur l’expérience.

  • Périodicité

    • Q : Quotidienne

    • H : Hebdomadaire

    • M : Mensuel

    • T : Trimestriel

    • S : Semestriel

    • A : annuel

Récapitulatif

Le plan de maintenance des machines de plasturgie (injection, extrusion …) permet de bien maîtriser la production et de garantir un fonctionnement fluide des unités de production. Tout les intervenant de la production et de la maintenance peuvent l’améliorer. La recherche des informations sur les panes, notamment à partir de l’historique des interventions, de l’expérience précédente et d’autres sources, permet de bien mettre en place un plan de maintenance.

Il est a noter aussi que quand les opérations sont peu nombreuses, l’établissement du plan de maintenance n’est pas très complexe. Celui-ci se présente sous forme simplifiée d’un récapitulatif des gammes de maintenance correspondant à la machine consternée.


What do you think?

Send us feedback!

Pin It

member login

Pour nous contacter ou publier votre Article :

contact

Aller au haut
Réalisé par ConcepTEC.net Portail de technologies, All right reserved ConcepTEC.net