Usinage et CNC

 

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Problèmes rencontrés par les moulistes

Des problèmes peuvent se produire suite à un mauvais état du moule et générer des arrêts de production et des réparations plus ou moins importantes qui contribuent à diminuer la productivité du moule.

1) les rebuts de production sont dus la plupart du temps à des déformations ou des déchirures produites par un frottement excessif de la matière plastique sur certaines parties de l’outillage.

2) l’usure consécutive à ces frottements

3) la corrosion, le plus souvent, engendrée par les produits de décomposition des polymères et des additifs.

4) les batteries d’éjection trop importantes qui pénalisent le système de refroidissement et diminuent, par conséquent, la qualité de ce dernier.

5) Enfin, dans le monde extrêmement concurrentiel où évoluent les moulistes et les injecteurs, la productivité est un paramètre fondamental de la compétitivité.

Cette productivité peut être atteinte en raccourcissant les temps de cycle, c. à d. en éjectant plus vite et par conséquent à une température plus élevée.

Notons que les 4ème et 5ème problèmes sont liés : plus le système de refroidissement sera performant, plus vite on pourra éjecter sans devoir le faire à une température incompatible avec la rigidité du produit.

Ces problèmes peuvent être résolus en améliorant les propriétés de surface des moules, c. à d. en choisissant des traitements de surface susceptibles de diminuer le frottement des matières injectées sur les parties « mâles » des moules lors de leur éjection.

L’ensemble de cette problématique intéresse tous les moulistes et injecteurs.

Réalisation de la finition des empreintes du moule

Quels sont les outils nécessaires pour la finition

  •  La finition de l’empreinte se réalise à l’aide :

  • du dessin de détail ou de définition

 

des outils, des accessoires de polissage et des produits nécessaires

 

de plaques de comparaison approuvée

 

de la documentation technique

 

de l’équipement de protection individuelle

Les étapes de la réalisation de la finition

  1. Effectuer le polissage des moules

    • Choix correcte des appareils de polissage

    • Choix des procédés de polissage

  1. Réaliser la super finition : Utilisation correcte du mode de réalisation

  1. Vérifier la qualité du travail : vérification précise de la conformité du produit

  2. Nettoyage du poste de travail :

  • Rangement des outils et des instruments conformément aux instructions du fabricant

  • Nettoyage approprié des machines-outils, de l’outillage, des accessoires, des instruments et de l’aire de travail

Les techniques de finitions

Le polissage

Le polissage est un procédé de finition qui consiste à rendre uni, lisse et luisant( éclatant), un objet ou une surface, par frottement. C'est donc également un travail minutieux, à effectuer avec grand soin.

Le polissage peut être automatique (Plan, sphérique) ou manuel.

Les polissage utilisés pour la finition du moule sont de deux types :

  • Les abrasifs libres :

  • Pâtes Bio diamant

  • Gels diamant

  • Les abrasifs fixes :

  • Papiers abrasifs

  • Pierres céramique

  • Pierres abrasives

  • Outils diamantés

On utilise des abrasifs extrêmement fins pour frotter et lisser une surface, comme :

  • le rouge à polir des joailliers,

  • la potée(1) d'étain

  • la poudre d'émeri,

Ceux-ci sont généralement incrustés (garnis) sur des disques en feutre, en cuir ou en caoutchouc.

  1. mélange de différentes substances à base de terre servant au polissage

  2. roche contenant des oxydes de fer que l’on réduit pour obtenir un abrasif( papier-émerie, toile –émerie)

Le rodage

La technique du rodage consiste à mettre un abrasif en suspension dans de l'huile, de la graisse ou de l'alcool. Cette émulsion est frottée sur la surface à polir. Ainsi les aspérités de moins de 0,0025 cm peuvent être traitées.

Le meulage

Le meulage utilise le principe du polissage, avec cette différence que les outils sont recouverts d'abrasifs extrêmement résistants, tels que le carbure de silicium ou l'oxyde d'aluminium, dans un liant de verre ou de résine.

Le meulage peut être grossier, fin ou extrêmement fin ("effet miroir"), selon la taille des grains dont est composée la meule.

Un abrasif est une substance dure et tranchante employée pour le nettoyage, le ponçage(décapage) ou le polissage d’un objet par frottement.

Certains abrasifs sont sous la forme de grains, de fines poudres à l'état libre ou incorporés à un liquide ou à une pâte comme le dentifrice.

D'autres sont agglomérés entre eux (abrasifs agglomérés), appliqués sur un support (abrasifs appliqués) ou insérés dans des tissus non tissés (abrasifs incorporés).

Dans tous les cas, l'objet doit être plus tendre(étendre) que l'abrasif.

 


Pin It

  • Le Vocabulaire technique des formes des pièces_3
  • Description: La nomination des formes dans les pièces comme le chanfrein, le bossage, les nervures ... avec leurs dessins correspendants
1 2

Article proposé

Conditions d'utilisation

Tout accès ou utilisation de ce site Web est soumis aux dispositions ci-après. En y accédant ou en l’utilisant, les visiteurs acceptent la version des conditions d'utilisation en vigueur au moment de l'accès. ConcepTEC.net se réserve le droit de modifier les présentes conditions d'utilisation librement et sans annonce préalable. Les visiteurs doivent s'informer sous leur responsabilité des conditions d'utilisation en vigueur au moment où ils accèdent au site Web. Voir Conditions d'utilisation