Moules et outils

0.00 ( 0 votes )

La lecture des plans des moules d’injection plastique et des outillages de la plasturgie, est une compétence importante pour comprendre les détails de conception et de fonctionnement. Elle est aussi utile pour le contrat entre le concepteur et le client, comme pour les opérations de maintenance éventuelles. Elle sert aussi pour le bureau de méthode à fin de réaliser la gamme de fabrication en se basant sur les dessins de définition des différentes pièces à fabriquer qui constituent le moule.

La lecture d’un plan de moule permet de déterminer les solutions à envisager pour assurer la mise en forme, l’alimentation, le refroidissement et surtout la plus grande difficulté qui est le démoulage ou l’extraction ou l’éjection des pièces.

Les plans 2D et les plans 3D, Quelle est leurs utilités dans une aire d’évolution numérique

Malgré l’évolution de la technologie de conception 3D et le monde du numérique, les dessins d’ensemble ainsi que les dessins de définition en 2D restent, pour l’ingénieur ainsi que pour le technicien mouliste, des documents très pratiques et plus représentatifs.

Le plan d’un moule est un document important dans la démarche de création et de l’utilisation. Que ce soit en 2D ou en 3D, avoir entre les mains un dessin d’ensemble d’un système industriel nécessite essentiellement un bagage technique minimal pour pouvoir le comprendre. À savoir, les projections orthogonales, les coupes et les sections ainsi que les normes relatives.

Existe-t-il une norme spécifique aux dessins des outils de plasturgie

Il est à noter que les dessins des systèmes industriels spécifiques à un secteur donné, ne sont pas identiques. Chaque domaine a ses spécificités et ses normes. Par exemple, un dessin d’ensemble d’une machine spéciale, doit contenir les différentes vues et coupes nécessaires pour pouvoir comprendre les dispositions des différentes pièces, ainsi que les sous ensembles mécaniques, et pour pouvoir comprendre aussi leur fonctionnement. Dans le domaine des outillages de plasturgie, il n’y a pas de norme spécifiques pour la disposition des vues mais il y a une « habitude » ou une « convention » pour mettre les vues d’une façon adaptée. Donc, il n’y a pas de règle normalisée pour la réalisation des plans des moules et des outils mais la pratique et l’expérience des concepteurs moulistes qui s’impose.

Quelles sont les compétences nécessaires pour pouvoir lire un plan d’ensembles d’un moule de plasturgie

La lecture d’un plan de moule d’injection plastique, nécessite avant tout avoir des connaissances sur l’aspect constructif qui touche l’architecture des moules et leurs différentes variantes à part la connaissance des notions de base de dessin technique et éventuellement du procédé d’injection plastique. À savoir les fonctions d’un moule, les pièces standards du moule, les techniques d’éjection, les mises en formes, d’injection, l’interfaçage avec la presse d’injection ...

De quoi est composé un dessin d’ensemble d’un moule et comment le lire ?

comment-etablir-la-mise-en-plan-dun-moule-dinjection-plastique__p91483

Le cartouche

Comme tout dessin d’ensemble, le cartouche contient les informations nécessaires sur le système en question, qui est dans notre cas le moule. C’est sa pièce d’identité. Elle permet de bien comprendre le dessin et contient des indices pour pouvoir comprendre le mécanisme, comme il donne le nom du système, son utilité… Ces informations ne sont pas à négliger même si elles sont minimales.

Vues projetées de la partie fixe et de la partie mobile

comment-etablir-la-mise-en-plan-dun-moule-dinjection-plastique__p64388

Disposition des vues principales et des coupes pour un moule ou pour un outil

Un moule comporte généralement une partie fixe (coté injection) et une partie mobile (coté éjection) séparés par un plan de joint (qui peut être plan ou surfacique, et ce selon la complexité de la pièce).

La disposition des vues doit permettre de comprendre tous les détails du moule à savoir les pièces, les fonctions et les le fonctionnement avec le moindre nombre de vues et de coupes. Pour cela il est convenu de déposer deux vues : une de la partie fixe et l’autre de la partie mobile projetés dans une direction perpendiculaire au plan de joint et permettant de visualiser directement les empreintes puis faire les coupes et les autres projections nécessaires pour la compréhension du moule.

Les coupes assemblées

comment-etablir-la-mise-en-plan-dun-moule-dinjection-plastique__p50331

Un dessin d’ensemble d’un moule contient, habituellement deux vues au minimum et des coupes correspondantes représentées assemblées (comme si le moule est fermé). Les coupes peuvent être représentées en une demi-coupe du moule en état ouvert (phase éjection) et une demi coupe du moule en état fermé (en phase d’injection). Donc tout ce qui permet de comprendre le fonctionnement et les détails des pièces.

Les coupes sont issues des vues des deux parties du moule (fixe et mobile). Dans le cas du moule représenté ci-dessus, on a pour chaque vue deux coupes donc au total 4 coupes. Le nombre de coupes n’est pas forcément quatre mais on fait autan de coupes que de détails nécessaires pour comprendre le moule et ces détails à l’intérieur comme tout mécanisme.

Des indications et les détails supplémentaires sur le plan

Selon le besoin, le concepteur met des indications supplémentaires sur le plan d’ensemble de l’outillage pour aider le client ou l’utilisateur. Ces informations peuvent être relatives aux dimensions de l’outillage, au stockage, à la presse d’injection, à la matière plastique et parfois à la pièce injectée même …

Tableau de nomenclature

Le tableau de nomenclature illustre les différentes pièces utilisées dans notre plan. Cette phase est cruciale. C’est le début de la compréhension du système mécanique (Moule ou outil dans notre cas). Pour une personne expérimentée, la connaissance des éléments qui constituent l’ensemble peut sauter aux yeux directement. Mais certaines spécificités peuvent apparaître dans le dessin. Pour une personne non expérimentée, l’identification des pièces une par une dans les différentes vues et coupes, constitue le commencement de la lecture. Dans cette étape, il est conseillé, selon la complexité de l’outillage et parfois obligées pour les débutants d’utiliser des colorations de certaines pièces dans les différentes vues. Ça facilite énormément la compréhension du fonctionnement du système. Il est aussi impératif d’identifier les pièces standards (carcasse, colonnes, vis ...) et les pièces à fabriquer.

Remarque : une pièce peut assurer plusieurs fonctions et peut donc avoir plusieurs nominations basées sur sa fonction principale. Dans le tableau de nomenclature, on peut désigner une pièce par l’une de ses fonction qu’elle assure, sans nier les autres.

ConcepTEC.net
Author: ConcepTEC.netEmail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pin It

Rating

Votre avis sur ce produit

Users' reviews

Log-in to add review
 

Paiement sécurisé

d17 proxy-image

 

Article proposé

Conditions d'utilisation

Tout accès ou utilisation de ce site Web est soumis aux dispositions ci-après. En y accédant ou en l’utilisant, les visiteurs acceptent la version des conditions d'utilisation en vigueur au moment de l'accès. ConcepTEC.net se réserve le droit de modifier les présentes conditions d'utilisation librement et sans annonce préalable. Les visiteurs doivent s'informer sous leur responsabilité des conditions d'utilisation en vigueur au moment où ils accèdent au site Web. Voir Conditions d'utilisation

Contact info

(+33) 1 80 27 20 17 (Fr)

(+216) 97 403 696 (Tn)

Pour nous contacter, publier votre article ou votre publicité dans notre site

contact

 

Social pages