window.DJC2BaseUrl="";(function(){var cb=function(){var add=function(css,id){if(document.getElementById(id))return;var l=document.createElement('link');l.rel='stylesheet';l.id=id;l.href=css;var h=document.getElementsByTagName('head')[0];h.appendChild(l)} add('/plugins/content/djsuggester/themes/default_dark/djsuggester.css?v=2.6.1.pro','djsuggester_css');add('/plugins/content/djsuggester/assets/animations.css','djsuggester_animations_css');add('/media/djextensions/css/animate.min.css','animate_min_css');add('/media/djextensions/css/animate.ext.css','animate_ext_css')};var raf=requestAnimationFrame||mozRequestAnimationFrame||webkitRequestAnimationFrame||msRequestAnimationFrame;if(raf)raf(cb);else window.addEventListener('load',cb)})();jQuery(function($){initTooltips();$("body").on("subform-row-add",initTooltips);function initTooltips(event,container){container=container||document;$(container).find(".hasTooltip").tooltip({"html":!0,"container":"body"})}});jQuery(document).ready(function(){if(!this.DJSlider1m591)this.DJSlider1m591=new DJImageSlider({id:'1m591',slider_type:'left',slide_size:210,visible_slides:5,show_buttons:0,show_arrows:1,show_indicators:1,preload:0,direction:'left'},{auto:1,pause_autoplay:1,transition:'linear',css3transition:'linear',duration:400,delay:6400})});jQuery(document).ready(function(){jQuery("#mod_djc_items-541").slick({"infinite":!0,"slidesToShow":1,"rows":1,"dots":!0,"arrows":!1,"autoplay":!0,"autoplaySpeed":5000,"slidesToScroll":1,"slidesPerRow":1,"prevArrow":'',"nextArrow":'',"responsive":[{"breakpoint":767,"settings":{"slidesToShow":1,"infinite":!0}}]})})

Plaque sous pression uniforme

On considère une plaque encastrée sur les quatre cotés soumise à une sous pression uniforme sur toute la surface

On note les paramètres géométriques du problème comme suit :

  • q la charge surfacique répartie sur la face de la plaque
  • e : épaisseur de la plaque
  • E : Module d'Young (ou élasticité) du matériau de la plaque
La contrainte maximale est

 

La flèche maximale est atteinte en B et vaut

avec :

 

a/b

 

1

 

1,2

 

1,4

 

1,6

 

1,8

 

2

 

 

α1

 

0,0138

 

0,0188

 

0,0226

 

0,0251

 

0,0267

 

0,0277

 

0,0284

 

β

 

0,3078

 

0,3834

 

0,4356

 

0,4680

 

0,4872

 

0,4972

 

0,5


 
La condition de résistance est  :  σmax  <  Rp 

avec:

Rp la résistance pratique qui vaut Re/Ks
Ks est le coefficient de sécurité qui dépend de l'application.
Re la limite élastique en traction
ConcepTEC.net
Author: ConcepTEC.netEmail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Autres publications

Derniers fournisseurs dans l'annuaire PRO

We use cookies
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d'entre eux sont essentiels au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider par vous-même si vous voulez autoriser les cookies ou non. Veuillez noter que si vous les rejetez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.