window.DJC2BaseUrl="";(function(){var cb=function(){var add=function(css,id){if(document.getElementById(id))return;var l=document.createElement('link');l.rel='stylesheet';l.id=id;l.href=css;var h=document.getElementsByTagName('head')[0];h.appendChild(l)} add('/plugins/content/djsuggester/themes/default_dark/djsuggester.css?v=2.6.1.pro','djsuggester_css');add('/plugins/content/djsuggester/assets/animations.css','djsuggester_animations_css');add('/media/djextensions/css/animate.min.css','animate_min_css');add('/media/djextensions/css/animate.ext.css','animate_ext_css')};var raf=requestAnimationFrame||mozRequestAnimationFrame||webkitRequestAnimationFrame||msRequestAnimationFrame;if(raf)raf(cb);else window.addEventListener('load',cb)})();jQuery(function($){initTooltips();$("body").on("subform-row-add",initTooltips);function initTooltips(event,container){container=container||document;$(container).find(".hasTooltip").tooltip({"html":!0,"container":"body"})}});jQuery(document).ready(function(){if(!this.DJSlider1m591)this.DJSlider1m591=new DJImageSlider({id:'1m591',slider_type:'left',slide_size:210,visible_slides:5,show_buttons:0,show_arrows:1,show_indicators:1,preload:0,direction:'left'},{auto:1,pause_autoplay:1,transition:'linear',css3transition:'linear',duration:400,delay:6400})});jQuery(document).ready(function(){jQuery("#mod_djc_items-541").slick({"infinite":!0,"slidesToShow":1,"rows":1,"dots":!0,"arrows":!1,"autoplay":!0,"autoplaySpeed":5000,"slidesToScroll":1,"slidesPerRow":1,"prevArrow":'',"nextArrow":'',"responsive":[{"breakpoint":767,"settings":{"slidesToShow":1,"infinite":!0}}]})})

Les Torseurs

On note {T}O en fonction de ses éléments de réduction :

{T}O =

2- Propriétés des torseurs :

2.1 Équiprojectivité

En faisant le produit scalaire par , on obtient directement la relation d'équiprojectivité des moments aux points O et P c 'est à dire :

 Antisymétrie :

Soit un champ de vecteurs, c’est-à-dire une application de l’espace affine euclidien E3 (ou d’une partie de E3 ) dans l’espace vectoriel E3 :

Le champ de vecteurs est antisymétrique si il existe un vecteur tel que :

Quels que soient  P et  M appartenant à   E 3 ,

On dit alors que le champ de vecteur est un torseur. Pour connaitre complètement un torseur, il suffit de connaitre sa résultante, c’est à dire son vecteur , et son moment en un point, c’est à dire sa valeur en un point P particulier.

Le couple constitue les éléments de réduction en P du torseur.

 3- Formule de transport des moments:

Pour un torseur {T}O d'éléments de réduction au point O.

la résultante et le moment ;

 

 

ConcepTEC.net
Author: ConcepTEC.netEmail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Autres publications

Derniers fournisseurs dans l'annuaire PRO

We use cookies
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d'entre eux sont essentiels au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider par vous-même si vous voulez autoriser les cookies ou non. Veuillez noter que si vous les rejetez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.