Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Pin It

La production mondiale du verre a atteint en 2016 environ 140 millions de tonnes, la moitié étant du verre plat utilisé principalement dans le bâtiment et les moyens de transport, l’autre moitié étant du verre creux comme les articles de table et les bouteilles utilisées comme emballage pour divers produits alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques. Ces bouteilles posent beaucoup de problèmes parce qu'elles ne sont utilisées, dans de nombreux pays, qu’une seule fois avant d'être acheminées vers le recycleur ou jetées à la poubelle et parfois dans l'espace public ou naturel.

Des centres de collecte, des laboratoires, des centres d'études pour exploiter ce dechets et le revaloriser

a0328 trottoire en poudre de verre01

De nombreux pays ont cherché à mettre en place des centres de collecte et à imposer des lois pour la consigne pour les bouteilles qui est la valeur d'un dépôt payé à l'achat de l'emballage réutilisable d'un produit à son point de vente et qui est retourné à l'acheteur lorsqu'il ramène l'emballage. En parallèle, des laboratoires et des centres d'études sont encore à la recherche des meilleures solutions pour le recyclage de ces bouteilles. L’exploitation de ce déchet comme matière première dans l'industrie verrière peut réaliser des bénéfices tangibles surtout au niveau de la réduction, d'un tiers, de la consommation énergétique. Mais reste le véritable obstacle, dans certains pays, de la collecte de la totalité des quantités utilisées et de la capacité de recyclage des verreries. A titre d’exemple, le taux de recyclage des bouteilles en verre en Europe est de 74% des bouteilles utilisées alors que ce taux ne dépasse pas 34% aux États-Unis et il est presque négligeable en Chine qui accapare la moitié de la production mondiale du verre. (Pour plus de détails, suivez ce lien)

Poudre de verre comme substituant au sable

a0328 trottoire en poudre de verre04

Les derniers résultats des recherches dans ce domaine proviennent de la ville canadienne de Montréal, qui a commencé à construire des trottoirs en utilisant de la poudre de verre comme substituant au sable siliceux dans le béton de ciment. Selon le chargé de l'infrastructure dans la ville, et comme indiqué dans un communiqué publié le début mai 2018, l'Université de Sherbrooke, le partenaire technique de ce projet, a réalisé plus d'une centaine de tests pour vérifier l'efficacité du revêtement en béton de poudre de verre, et pour s'assurer de la durabilité et de la sécurité des piétons.

Des résultatas meilleurs que le béton traditionnel

a0328 trottoire en poudre de verre02

Les résultats obtenus sont positifs et cette technique a prouvé une durabilité similaire, voir meilleure que le béton traditionnel, sur ce, la ville de Montréal qui adopte une politique de développement des technologies de développement durable a commencé au cours de l'année 2018 à réaliser huit trottoirs en béton de poudre de verre pour permettre ainsi le recyclage de près d’un demi-million de bouteilles.

Le paillis de verre permet la préservation de la chaleur du sol

Une autre expérience a fait ses preuves au Québec cette fois-ci, il s’agit d’exploiter des bouteilles de verre pour fabriquer un paillis de verre. Il est conçu avec du verre coloré, pour donner à la fin du broyage une coloration vert pâle aux teintes de pistache qui s’harmonise à merveille avec les végétaux. Le paillis de verre permet la préservation de la chaleur du sol tout en empêchant les insectes de toucher aux plantes. Son prix est tout à fait comparable à celui des paillis traditionnels constitués de matériaux granulaires.

a0328 trottoire en poudre de verre05

What do you think?

Send us feedback!

Pin It
Messaoudi Khereddine
Author: Messaoudi KhereddineEmail: k [DOT] massaoudi [AT] planet [DOT] tn

Pour nous contacter ou publier votre Article :

contact

Aller au haut
Réalisé par ConcepTEC.net Portail de technologies, All right reserved ConcepTEC.net