LOGIN
1 1 1 1 1

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Mise en place de l’hydraulique intelligente : impact sur l’architecture et les composants

Optimisation de l’efficience énergétique

L’utilisation des pompes à cylindrée variable pilotée par des servomoteurs  a permis de rivaliser les systèmes hydrauliques avec les systèmes purement électriques au niveau de la consommation d’énergie. Cette nouvelle technologie a permis une réduction pouvant aller jusqu’à 80% par rapport aux solutions hydrauliques classiques. De plus, elle réduit le niveau sonore des équipements de l’ordre de 20 db (A).

Amélioration du rendement

L'avenir de l'hydraulique passe par les servo-pompes. En effet, l’utilisation des servo-pompes à vitesse inégale permet d’affranchir partiellement les valves de régulation, et donc des points d’étranglement.  Ceci permet de minimiser les pertes de puissance et d’améliorer le rendement du système hydraulique.

Une architecture de plus en plus compacte

La combinaison d’un système électro-hydraulique permet le fonctionnement en circuit fermé, et de pouvoir réduire, voire même supprimer, les réservoirs et les systèmes de refroidissement.   Ceci ouvre les portes à une architecture plus libre à l’utilisation et à des  installations de moins en moins encombrantes.

Contrôle décentralisé pour faciliter la commande

Le transfert des fonctions hydrauliques ou hydromécaniques sur un  logiciel de contrôle permet à ce dernier de gérer le positionnement, la vélocité, la distance, la force et la synchronisation des vérins. Le fait de réduire ainsi le nombre de vannes et la quantité de tuyauterie simplifie d’une manière significative l’architecture de l’installation hydraulique.

Par ailleurs, ce composant électro-hydraulique, qui fait partie d’une nouvelle génération émergente, est bien capable de s’intégrer dans une architecture multi-technologies.

Le numérique intervenant pour sécuriser l’étape de la conception

La conception simplifiée offre plus de marge à la flexibilité

La numérisation de l’hydraulique propose aux constructeurs des machines des composants plus efficaces et plus compacts et une plus grande liberté de conception via un grand nombre de variantes (puissance, possibilités de montages, montages). L’hydraulique numérique est basé sur des concepts « zéro armoires » et des systèmes de connexion simples et rapides à travers des standards ouverts à une commande tierce afin de pouvoir assurer une intégration rapide.

L’avènement du numérique offre aux constructeurs des machines la flexibilité pour s’adapter à un besoin spécifique. Il  contribue aussi  à la réduction des coûts de développement et les délais de mise sur le marché des nouvelles machines.

Le digital pour accélérer la mise en route

L’intégration du numérique dans les systèmes hydrauliques permet des gains du temps d’une manière significative. Prenons l’exemple de l’axe asservi dont la mise en route prenait toute une semaine avec le système traditionnel et qu’une seule journée  avec le numérique.

L’évolution de systèmes « plug and run » (centrales, axes autonomes et contrôleurs pré-assemblés, préconfigurés et testés) permet aux constructeurs  de gagner du temps lors de l’installation. Mais ce qui est le plus révolutionnaire, ce sont les fonctions intégrées d’auto-ajustement et des assistants à la mise en service dans le contrôleur qui permettent à des non-hydrauliciens de réaliser ces opérations dans un environnement comparable à celui  dans le domaine électromécanique.

Compte

Rechercher un contenu

Newsletter

Nous contacter

Pour nous contacter ou publier votre Article :

contact

Aller au haut
Réalisé par ConcepTEC.net Portail de technologies, All right reserved ConcepTEC.net