Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Pin It

Dans un article de blog il n’y a pas que le contenu qui compte. Hérité de la presse papier, la structure d’un article a aussi beaucoup de poids. Voici un article qui fera découvrir la structure « modèle » d’un article de blog.


Illustration 1: La préparation d'un article © tartanpodcast

Dans un précédent billet traitant des bon mots clef pour un article je vous parlais de l’importance du contenu. Mais sur internet comme dans la presse papier il n’y a pas que le contenu qui compte. La forme joue aussi un rôle important. Où placer l’image qui accrochera le lecteur ? Comment hiérarchiser ses titres ? Que faut-il faire pour inciter au partage ? C’est à ces questions que va tenter de répondre cet article. La bonne nouvelle c’est que la plupart des règles de structuration des articles peuvent s’automatiser.

Titres et hiérarchie

Du H1 au H6

En sur le web les titres sont balisés de H1 à H6, par ordre hiérarchique d’importance (titre 1 à titre 6 dans un éditeur comme celui de wordpress). Logiquement le titre de l’article (sujet principal de votre page) doit être dans la balise H1. Les titres des sous-parties de l’article doivent donc être dans les balises H2 et les titres des sous-sous-parties en H3. Vous pouvez bien sûr poursuivre cette logique, mais trop de sous-divisions peuvent nuire à la lecture sans être très utiles.

Écrire le bon titre

Dans le web il vaut mieux éviter les titres créatifs et imagés. Préférez plutôt pour votre H1 (votre titre principal) quelque chose d’explicites qui présentera le contenu de votre article. Ainsi vos titres seront à la fois appréciés par les moteurs de recherches et par les lecteurs.

L’iconographie

Les réseaux sociaux

La diffusion de votre contenu doit être facilitée. N’hésitez pas à insérer des boutons de partage grâce à des plugins ou via le codage. Facebook, Twitter et Google+ sont les 3 réseaux sociaux les plus utilisés mais le bon réseau peut varier en fonction du sujet dont traite votre site.

Les images de l’article

Bien sûr vous pouvez avoir plusieurs images dans votre article, mais l’une d’elle doit être placée au début et aider à accrocher l’oeil du lecteur. Sa légende (comme celle des autres images) ne doit pas reprendre la balise “alt” et peu contenir des mots clés différents en rapport avec l’image. Des mots-clés qui vont enrichir votre champ sémantique, ainsi que je l’ai expliqué dans les 10 commandements du référencement.

La structure de l’article

Le chapeau de votre article

Le chapeau de votre article est un paragraphe sur quelques lignes déstinées à accrocher le lecteur, au même titre que la titraille et l’image principale. Il peut par exemple résumer l’article pour que votre lecteur puisse choisir rapidement de le lire ou non. Faites le ressortir avec du gras et placez-y vos mots clef principaux.

L’introduction de l’article

Vous devriez systématiquement faire une introduction à vos article pour présenter son sujet. Cette introduction fait partie de l’article et ne doit pas tenir compte du chapeau.

N’hésitez donc pas à répéter la problématique en changeant tout de même vos mots et le degré de précision. Vous pouvez par exemple y donner le contexte qui vous a poussé à écrire l’article.

Le cœur de l’article

Le contenu de votre article doit suivre un seul et même angle d’attaque. Si vous partez dans tous les sens, en voulant tout dire dans le même article sur un sujet trop vaste vous perdrez vos lecteurs. Essayez donc de rester focalisé sur votre problématique principale qui doit être celle énoncée dans le titre de l’article.
Peut être aurez vous à faire quelques digressions sur des sujets connexes, comme je suis amené à le faire dans cet article. Dans ce cas, contentez vous d’un court paragraphe.

Et ne voyez pas cela comme une limitation, mais au contraire comme la possibilité d’écrire d’autres articles. N’oubliez pas : Internet est fait de liens ! Alors préférez écrire 3 articles liés entre eux plutôt qu’un seul long et indigeste qui voudrait tout expliquer d’un coup.

Le pouvoir des listes

Les articles sous forme de listes ont un grand avantages sur les autres : ils sont rapides à lire et simples à comprendre. Ce genre d’article à donc un pouvoir d’attraction plus grand. Mais n’en abusez pas, car ce sont aussi souvent des articles pauvres en terme de plus-value, d’arguments et de points de vues.

Conclure un article

Pour conclure votre article vous devriez toujours revenir à votre problématique principale et y apporter une réponse claire ou surlignant le point principal de votre article. Ce faisant vous aurez l’occasion de répéter vos mots-clés principaux. Enfin, n’hésitez pas à ouvrir sur un autre sujet (avec si possible un lien) que vous aborderez ou abordez déjà dans un autre article.

Le web en plus

L’appel à l’action

L’appel à l’action n’existe pas dans la presse écrite, mais il correspond tout à fait à l’esprit du web 2.0 (le web participatif). Avant de terminer votre article n’oubliez pas d’inciter à vos lecteurs de faire quelque chose sur votre page, comme laisser un commentaire, suivre un lien, cliquer sur le bouton « j’aime » d’une likebox ou s’inscrire à votre newsletter.

Vos articles liés

La force d’internet réside dans les liens. En plaçant des articles liés après chacun de vos articles vous multiplierez l’impact de ces derniers sur vos lecteurs. Entre autre :

  • Vos lecteurs aurons une vision plus globale de ce que vous transmettez.

  • Ils vous accorderont donc plus de confiance.

  • Ils resterons plus longtemps sur votre site.

Vous pouvez présenter ces articles sous forme de listes ou y ajouter une images par article pour attirer l’œil.

Les commentaires

Les commentaires ne sont pas obligatoires dans un blog mais il faut les activer ! Non seulement ils vous permettrons de dialoguer avec vos lecteurs, mais en plus ces derniers viendront enrichir votre article et le renouveler, incitant au passage les moteurs de recherche à revisiter vos pages.

 

Pin It