Prev Next

Les propriétés chimiques des matériaux

Les propriétés chimiques des matériaux

13-09-2014 Hits:364 Génie chimique ConcepTEC.net - avatar ConcepTEC.net

Les propriétés chimiques des matériaux sont définies par leurs réactivité...

Suite

Les propriétés électriques

Les propriétés électriques

13-09-2014 Hits:264 Electricité - Electronique ConcepTEC.net - avatar ConcepTEC.net

Résistivité : c'est une propreté spécifique au matériau qui décrit...

Suite

Désignatiquesion et abréviation des plastiques

Désignatiquesion et abréviation des plastiques

22-04-2014 Hits:797 Plastiques ConcepTEC.net - avatar ConcepTEC.net

Ce code, développé en 1988 par la société de l'industrie...

Suite

ConcepTEC.net Portail de technologies industrielles : Catalogues | Annuaires pro | Annonces gratuites | Nouveautés | Conceptions | Fournisseurs | Sous-traitance ...

Essai de Résilience

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

1-  INTRODUCTION

La connaissance des caractéristiques mécaniques déduites de l’essai de traction peut être insuffisante, puisque des ruptures peuvent être obtenues en dessous de la limite élastique.

Un des moyens pour caractériser la fragilisation d’un métal sous l’action

d’un choc est l’essai de résilience.


2-DÉFINITION

Les paramètres de ténacité (Si l'énergie à fournir pour produire une fracture dans une éprouvette est importante, on dira que le matériau est « tenace ».) déterminés par l'essai de traction n'ont plus de sens lorsque la charge s'applique très rapidement. On parle de choc lorsque la durée d'application de la charge est de l'ordre de 1/100 de seconde. La résistance au choc ou résilience est caractérisée par le quotient de l'énergie nécessaire pour rompre l'éprouvette en un seul coup par l'aire de la section rompue

C‘est l’aptitude que possède un matériau à résister aux chocs (symbole K)

 

3-PRINCIPE DE L’ESSAI

Il consiste à rompre, d’un seul coup de mouton pendule, une éprouvette entaillée en son milieu et reposant sur deux appuis. On détermine l’énergie W absorbée dont on déduit la résilience, elle est notée KCU ou KCV en (J/cm2) selon l’entaille de l’éprouvette utilisée.

3-1-DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL

 

Essai de résilience_html_m39652fa

Distance entre appuis

Rayon des arrondis des appuis

Pente de la dépouille de la porte éprouvette

Angle au sommet du couteau du mouton

 

Rayon d’arête du couteau du mouton

40 +0-0.5


1 à 5 mm

1/5

 

30° ± 1°

 

2 à 2.5 mm

Fig. 1: Schéma de principe de l’essai de choc.

 3-2-Exécution de l'essai

Fig. : Calcul de l’énergie dissipée dans un choc.

 

  • le couteau est écarté de la verticale à une hauteur correspendant à une énergie de départ W0 = 300 J.

  • On libère le couteau. Dans sa chute, en passant à la verticale, il brise l'éprouvette.

  • On mesure la hauteur à la quelle remonte le pendule pour calculer l'énergie non absobée W1

  • On calcule la différence W0 - W1 = W = P(h0 - h1)

    --> W est l'énergie absorbée.

Derniers produits-Catalogue

Maintenance des Equipements de l’industrie ...
Fabrication et Conception des Moules et ...
Technicien Supérieur en industrie Plastique
Moulage de pièces par coulée du polyuréthane ...
Votre catalogue en ligne
BTS en Maintenance en Industrie Plastique
Pour insérer votre publicité ici, veuillez nous ...

Pour insérer votre publicité ici, veuillez nous contacter sur pub@conceptec.net

A votre service ...

Share this post

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
1351961
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semainr=e dernière
Ce mois
Mois Dernier
Tous
1196
2038
15128
1316767
44106
96390
1351961
Your IP: 54.87.180.181
Server Time: 2014-12-21 16:29:39

ConcepTEC.net sur Facebook

Go to top